Sante365.org

365 jours de santé

Les régimes trop sévères entraînent des troubles du comportement alimentaire

November 12, 2013 by Posted in: Diététique

La restriction conduit le plus souvent à une alternance d’états d’hypervigilance et de contrôle alimentaire strict où on mange peu et seulement des aliments autorisés, et d’états de pertes de contrôle compulsives, dans lesquelles on mange tout ce qu’on s’interdisait. On appelle ce trouble du comportement alimentaire : la restriction cognitive.

La restriction cognitive consiste à manger sans tenir compte des informations que nous fournit notre organisme par le moyen des sensations de faim et de satiété. On mange selon des plans préétablis, dans des quantités préétablies. On n’écoute plus son corps. Lorsqu’une personne qui se contrôle perd le contrôle, elle consomme alors sans limite ce qu’elle s’interdisait auparavant.

Si l’on mange sans écouter son corps on mange en suivant ses croyances. Certains aliments sont diabolisés, d’autres idéalisés. La tendance aujourd’hui est de diaboliser les aliments gras alors qu’il y a une vingtaine d’année, on interdisait surtout les sucres. Le tabou institué sur certains aliments ne fait que les rendre plus attirants et favorise la perte de contrôle. La règle du « tout ou rien » gouverne l‘alimentation.

Rappelons qu’il n’existe pas de bons ou de mauvais aliments, pour maigrir, seules les quantités consommées sont importantes.

Les régimes peuvent conduire à la dépression.

Croire à un régime et ne pas réussir à le faire est vécu comme un échec personnel. C’est la preuve de son incapacité à maîtriser son existence. Une nouvelle méthode sera tentée avec beaucoup d’espoir et, de régime en régime, de perte de poids en reprise de poids, l’estime de soi diminue. Beaucoup de personnes mettent leur vie en suspend en attendant de perdre du poids. Elles pensent que lorsqu’ elles auront perdu du poids la vie sera plus facile, elles retrouveront du travail, leur mari sera plus gentil, elles s’inscriront à un cours de danse…. On pense qu’on va maigrir pour pouvoir enfin vivre et à l’arrivée, on ne vit plus que pour maigrir.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

twelve + sixteen =

%d bloggers like this: