Sante365.org

365 jours de santé

les vitamines pour l’hiver

December 2, 2013 by Posted in: Bien-être

Pour tenir la forme, une alimentation adaptée constitue la meilleure des cures de vitamines.

L’hiver est là. Comment éliminer cette fatigue qui vous maintient en sous-régime pendant plusieurs mois ? Une des solutions passe par la nutrithérapie. Cette médecine douce veut corriger nos déficits en micronutriments soit en les prenant dans notre alimentation, soit en les ingérant sous forme de compléments alimentaires.
La prise en charge de la fatigue utilise le magnésium, les vitamines B, et la vitamine C.
Le magnésium intervient à tous les stades de la fabrication de l’énergie par notre corps. Notre alimentation couvre seulement deux tiers de nos besoins. Et chaque stress nous en fait perdre une quantité non négligeable. Il faudra donc, pour être en forme, consommer du chocolat, des fruits secs, des oléagineux (attention à la ligne !), ou des céréales complètes. Palourdes, crevettes et bigorneaux feront également partie des menus d’hiver car riches en magnésium, ainsi que les haricots secs et les pois cassés. Les bananes sont les bienvenues.

Autre nutriment important, la vitamine B1 ou thiamine, que l’on trouve dans les poissons, la viande, les volailles, l’oeuf, les céréales et le pain, est indispensable à l’utilisation du sucre par le corps à des fins énergétiques. Or cette vitamine est en trop faible quantité chez un Français sur deux du fait d’une diminution régulière de la consommation de pain. Donc, en hiver, le pain est un atout précieux contre la fatigue.
La plus connue des vitamines, la vitamine C, joue enfin un rôle fondamental dans le retour du « peps ». Elle se trouve dans les légumes, les fruits frais et les pommes de terre. Elle augmente l’efficacité du muscle et diminue la fréquence cardiaque à l’effort. En outre, elle participe à l’adaptation au stress, à la lutte contre les infections. Elle est pourtant trop peu présente chez un bon nombre de nos compatriotes alors qu’une alimentation variée et équilibrée couvre facilement les besoins… En hiver, pourquoi pas un comprimé à 500 mg de temps en temps le matin, à la fin des repas, si possible en évitant les formes effervescentes et plutôt dans la journée pour éviter une éventuelle insomnie qui peut se produire en cas de prise le soir chez certaines personnes sensibles ? Sachez aussi que chaque cigarette inhalée vous enlève 25 mg de vitamine C, ce qui donne 500 mg avec un paquet par jour. Enfin, la grossesse, l’allaitement, la pratique du sport, le stress, la cicatrisation des plaies et des fractures et la prise de certains médicaments, comme l’aspirine, sont autant de circonstances où les doses de vitamine C méritent d’être optimisées, sous surveillance médicale, bien entendu.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

1 × 2 =

%d bloggers like this: