Sante365.org

365 jours de santé

Champagne ! J’adore ça…

August 18, 2014 by Posted in: Recettes diététiques

Les vertus de ce noble vin – diététiques, entre autres – sont innombrables. Mais alors pourquoi le réserver à l’apéritif ou au dessert, puisqu’on peut le déguster tout au long du repas ?

Le champagne est le vin de l’amour.Ses arômes – à l’instar des phéromones (les hormones de l’amour) -, libérés par les bulles et captés par nos cellules olfactives, nous transportent en un clin d’œil.

Le divin breuvage constitue probablement la plus douce des médecines (s’il est consommé avec modération !). La preuve : c’est un euphorisant et un calmant. Il était d’ailleurs jadis conseillé aux femmes qui venaient d’accoucher. Il aide à digérer, favorise le fonctionnement du système lymphatique, possède une action diurétique et apporterait ainsi une aide précieuse dans la lutte contre… les capitons ! Et question convivialité, il n’y a pas mieux que le champagne. Il suffit d’en ouvrir une bouteille pour constater que chacun attend impatiemment, avec un sourire gourmand, que le bouchon saute.

Ce vin d’exception accompagne à merveille les mets les plus délicats (foie gras, homard, caviar, truffes) comme les plus simples (rillettes, andouille, fricassée de champignons, jambon de pays…). Cela explique pourquoi les œnologues et les sommeliers combattent souvent l’idée reçue selon laquelle il faut réserver le champagne uniquement au début ou à la fin du repas. Pour peu que l’on sache accorder harmonieusement les plats et les champagnes, on le déguste avec à peu près tout. Vive la fête !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

twenty − 14 =

%d bloggers like this: