Sante365.org

365 jours de santé

Comment dire adieu à la peau d’orange ?

August 18, 2014 by Posted in: Beauté

Comment se débarrasser de cette fichue cellulite qui nous colle à la peau ? Une seule solution : un plan d’attaque associant diététique, activité physique, crèmes amincissantes et massages ciblés vous permettra d’en venir résolument à bout.

La cellulite touche 95 % des femmes
Et seulement 8 % des hommes. Pourquoi ? Tout simplement parce que Dame Nature, toujours très prévoyante, a placé sur nos hanches, nos fesses et nos cuisses des ” réserves ” de graisse destinées à nourrir les bébés que nous portons, et à permettre la lactation en cas d’allaitement. Ainsi, même en période de famine, les femmes ont toujours pu rassasier leurs bambins. Eh oui ! Nous avons peut-être survécu grâce à la cellulite qu’avaient nos grands-mères ! Médicalement, la cellulite est le résultat d’un processus anormal de stockage des graisses. Les cellules graisseuses, appelées ” adipocytes “, se gorgent anormalement de graisses (déjà naturellement pleines d’eau et pouvant gonfler jusqu’à soixante fois leur volume), comprimant ainsi tous les vaisseaux. Résultat : un mauvais drainage et des tissus sous-cutanés enflammés, ce qui provoque cet aspect ” capitonné ” inesthétique. ” On parle alors d’infiltration, avec une apparence de peau d’orange due à des alvéoles pleines d’eau et de graisse “, précise le docteur .

Au banc des accusés : hormones et mauvaise circulation

Les deux principales causes de la cellulite sont les hormones et l’insuffisance veineuse. Mais il existe d’autres facteurs plus ou moins aggravants, qui peuvent être responsables de ces amas graisseux.

Les hormones
Ce sont les œstrogènes (que la femme possède en grande quantité) qui favorisent cette accumulation de graisse. Ainsi, la cellulite apparaît souvent en période prémenstruelle, de puberté ou de ménopause. Les femmes souffrant de stérilité et ayant subi des traitements hormonaux sont des sujets prédisposés à la cellulite.

L’insuffisance veineuse et lymphatique
Cette insuffisance provoque des troubles circulatoires, terrain idéal pour la cellulite. On souffre alors de rétention d’eau, associée au fil du temps à des peaux graisseuses.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

5 − 2 =

%d bloggers like this: