Sante365.org

365 jours de santé

Acné : tout savoir sur l’acné

October 19, 2014 by Posted in: Beauté

Plus fréquente chez le garçon que chez la fille, l’ acné est une maladie de la peau de l’adolescent. Elle débute vers 14-15 ans et évolue par poussées jusqu’à l’âge de 20-25 ans. L’acné peut aujourd’hui être traitée avec succès.

Facteurs de risque

Le siège de la maladie se situe au coeur du follicule pileux sébacé.
De ce follicule sortent les poils très fins du visage, du dos et du thorax. Ainsi que le sébum qui provient des glandes sébacées. La production de sébum dépend des hormones mâles.
Il y a acné lorsqu’il y a trop plein de sécrétion de sébum (aspect peau grasse), augmentation de l’épaisseur de la couche superficielle de la peau empêchant l’écoulement de ce sébum, et, enfin, inflammation de cette poche de sébum par l’intermédiaire d’une bactérie, le Propioni bacterium acnes. Généralement, chez les adolescents, la maladie survient de façon spontanée. Mais on retrouve dans certaines acnés chez l’adulte des facteurs favorisants.

Citons les acnés de contact et professionnelles (travailleurs des hydrocarbures), les acnés médicamenteuses (cortisone, barbituriques, antituberculeux, traitements anabolisants, etc.), les acnés cosmétiques.
Manifestations

Quand le canal sébacé se bouche, il se forme un comédon. Celui-ci peut être ouvert (et l’on voit alors apparaître sa tête : point noir) ou fermé. Dans ce cas, il forme une petite boule sous la peau (microkyste).
C’est le premier stade de l’acné dite “rétentionnelle”. Ces microkystes continuent à grossir et éclatent. C’est le stade de l’acné inflammatoire qui laisse apparaître sous la peau des lésions nommées papules et papulo-pustules. Il y a risque de surinfection. Ces acnés siègent au niveau des zones de sueur -front, joues, menton. Et, pour les plus sévères, au niveau du dos et des épaules.
Traitement et évolution

Les traitements de l’acné sont nombreux et varient selon les cas. Ils s’attaquent à chacun des phénomènes de la maladie et associent parfois les voies locales et orales. Le médecin peut prescrire des antiséborrhéïques pour diminuer les sécrétions de sueur, des kératolytiques pour lutter contre l’épaississement cutané. Et des anti-inflammatoires et/ou des antibiotiques. L’acné peut être récidivante mais, en général, un traitement bien mené doit en venir à bout. Attention, les traitements sont souvent longs, six mois au moins.
Prévention

Il n’y a pas à proprement parler de prévention de l’acné. Tout au plus peut-on recommander d’utiliser des savons surgras pour la toilette. Et surtout de ne pas sans arrêt tripoter ses boutons avec des mains sales. Les comédons et microkystes doivent être, en principe, retirés par le dermatologue. Une hygiène rigoureuse est indispensable pour éviter les surinfections.
Questions

L’acné peut-elle entraîner des cicatrices durables ?
Oui si vous avez eu une acné sévère, mais aujourd’hui des techniques permettent d’en venir à bout de façon extrêmement satisfaisante. Le dermatologue pourra vous conseiller. Sachez aussi que le traitement des cicatrices d’acné ne devra intervenir que lorsque la maladie sera définitivement guérie.

J’ai l’impression d’avoir moins d’acné quand je vais au soleil. Que faut-il en penser ?
Le soleil est un faux ami pour ceux et celles qui ont de l’acné. Effectivement, vous pouvez avoir l’impression d’un mieux au niveau de l’apparence, mais la peau s’est encore épaissie pendant les expositions. Gare donc au retour. Si vous allez au soleil, mieux vaut employer un écran solaire à indice élevé, et ne pas trop s’exposer.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

1 + three =

%d bloggers like this: