RNPC : un programme efficace contre la surcharge pondérale, au service du bien-être des patient(e)s

111
Partager :
une personne en surpoids

La lutte contre l’obésité et le surpoids est devenue une priorité à l’échelle mondiale, comme s’en inquiète régulièrement l’ONU. En France, pouvoirs publics et acteurs de santé prennent ces enjeux très au sérieux. Le réseau RNPC propose par exemple à ses patients une méthodologie unique, basées sur des connaissances à la fois diététiques et scientifiques, pour combattre ce fléau et retrouver un bien-être personnel parfois si difficile à atteindre.

Le surpoids et l’obésité sont deux maux qui concernent de plus en plus d’individus, tous sexes et âges confondus. Ils nécessitent une prise en charge par un professionnel de santé.  C’est l’approche proposée par le réseau RNPC (Rééducation nutritionnelle et psycho-comportementale) dont les résultats permettent de retrouver santé et bien-être au quotidien. Des quelques kilos superflus difficiles à perdre (sans les reprendre) aux cas les plus complexes, la méthode RNPC est une solution qui marche.

A lire en complément : Thermosudation pour perdre du poids : efficacité et conseils pratiques

Une méthode 100% scientifique

Pour obtenir des résultats durables, la méthode RNPC s’appuie d’abord sur une approche scientifique basée sur des travaux de recherche de pointe, comme l’étude DiRECT, publiée dans la revue scientifique The Lancet, et l’étude LEGACY, parue dans le Journal of the American College of Cardiology. « Ces études démontrent une réalité alarmante : les dépôts de graisse dans le foie et le pancréas sont responsables de la NASH et du diabète de type 2, le rein gras est associé à un risque accru d’hypertension et de maladie rénale chronique, le cœur gras est responsable de troubles du rythme… souligne Rémy Legrand, fondateur du Groupe Éthique & Santé et concepteur de la méthode RNPC. La bonne nouvelle, c’est que les études sur lesquelles nous nous appuyons montrent également que la grande majorité de ces pathologies, si des mesures sont prises à temps et si le patient perd au minimum 10% de son poids, peuvent être entièrement guéries. » Dès 2006, l’équipe du réseau RNPC a proposé sa méthode thérapeutique non médicamenteuse à de nombreux médecins alors à la recherche d’un protocole efficace et sûr pour leurs patients en surcharge pondérale, atteints ou non des comorbidités précitées. Et ce avec succès.

Une perte de poids sur le long terme

Au début de leur prise en charge dans l’un des 115 centres du réseau RNPC en France, les patients sont amenés à suivre la première phase du protocole, appelée phase d’amaigrissement, basée sur la réduction des apports caloriques et une répartition bien spécifique des macronutriments (protéines, glucides et lipides) permettent une perte majoritaire de masse grasse (et non musculaire). Lorsque l’objectif de poids (déterminé en amont par le patient et son diététicien qui le suit au centre) est atteint, viennent ensuite les phases de stabilisation et d’équilibre à long terme toujours encadrées par un diététicien. « Le programme RNPC, en permettant une perte de poids, principalement au niveau abdominal, et une stabilisation pondérale à long terme, résout pratiquement toutes les problématiques de santé liées à la surcharge pondérale, précise le Pr. Arne Astrup, expert danois de renommée internationale dans la lutte contre l’obésité et le surpoids.

A lire en complément : Perdre du poids : pourquoi ?

Cette méthode a déjà fait ses preuves pour 110000 patients en France : 90% d’entre eux atteignent leur objectif de poids, en perdant en moyenne 11% de leur masse corporelle initiale, sur une durée moyenne de 3 ou 4 mois.

Une méthode plébiscitée

Perdre des kilos et en conserver le bénéfice sur le long terme n’est jamais chose aisée. Et les patients semblent plébisciter la méthode. Les témoignages en ligne sont nombreux, soulignant en particulier l’accompagnement des équipes : « J’ai perdu 10,7kg, 14cm de tour de taille, soit 12,4% de mon poids de départ, se réjouit cette patiente, 4 mois après le début du protocole. Mon IMC est passé de 33.8 à 29.6, je ne suis donc plus obèse officiellement ! Je n’ai pas fait de sport, les compléments sont assez bons, je n’ai pas perdu de muscles et on me donne chaque séance des nouvelles choses à apprendre sur la nutrition et le corps humain. La diététicienne qui me suit ne m’a jamais jugé, elle m’a toujours encouragé et donné des idées de recettes. L’encadrement tous les 15 jours est un vrai plus, c’est dingue à quel point c’est un soutien et un renouvellement d’engagement qu’on se fait à soit même. Je n’ai plus de problème de sommeil, je peux monter mes 3 étages sans être essoufflée. » Si les bénéfices sur la santé sont évidents – réduction du risque de maladie cardiovasculaire, diabète ou autres –, ceux sur le moral et le bien-être sont tout autant importants.

Les bienfaits directs de la perte de poids sur la qualité de vie sont rapidement constatés par les patients : diminution des douleurs liées à l’arthrose, en particulier au niveau des genoux, moins d’essoufflement à l’effort, amélioration de la qualité du sommeil… « Dans une étude publiée en 2014, note le site PasseportSanté, il a été observé que les sujets ayant perdu au moins 5% de leur poids après 6 mois d’étude, avaient gagné en moyenne 21,6 minutes de sommeil par nuit, contre 1,2 minute pour ceux qui avaient perdu moins de 5% de leur poids. » Outre l’aspect purement physiologique, la perte de poids influe positivement sur l’humeur et l’estime de soi. C’est une lapalissade, mais se sentir mieux dans son corps et ses vêtements participe aussi à l’épanouissement personnel, que ce soit dans le cadre familial ou professionnel.

Comme dans de nombreux domaines, la recherche continue d’évoluer et la lutte contre le surpoids et l’obésité ne fait pas exception. Le concepteur de la méthode RNPC, Rémy Legrand, poursuit ses collaborations scientifiques avec de nombreux spécialistes européens : « Même si nous pouvons prétendre aujourd’hui proposer la méthode non médicamenteuse et non chirurgicale la plus efficace pour permettre aux personnes en surcharge pondérale de perdre du poids dans des conditions optimales, et sans danger pour leur santé aussi fragile soit-elle, nous continuons en permanence la veille scientifique, et ce afin d’améliorer continuellement le protocole du Programme RNPC, au rythme des découvertes scientifiques et médicales. » Cette approche scientifique fonctionne et permet aujourd’hui à chacun de retrouver un corps plus sain dans lequel il se sent bien.

Partager :