Les meilleurs traitements contre la douleur pour les seniors

36
Partager :

Les seniors sont très souvent sujet à des problèmes de santé récurrente dus aux modifications physiologiques qui apparaissent avec l’âge. Ces dernières handicapent peuvent grandement affecté la vie des personnes âgées. Toutefois, grâce à la médecine et d’autres méthodes des solutions sont développées et permette de soigner les douleurs chez les seniors. Dans cette nous vous proposons de découvrir comment traiter au mieux la douleur chez les séniors ?

Les solutions par médication

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit trois catégories de médicaments pour atténuer la douleur chez les séniors. En premier, on distingue les anti douleurs comme le paracétamol aujourd’hui sous forme de Doliprane. Les anti-inflammatoires ou AINS tels que l’ibuprofène ou l’aspirine. Cette catégorie de médicaments ne nécessite nécessairement pas de prescription médicale.

A lire également : Boostez votre cerveau grâce à ces stimulantes activités cognitives pour seniors

Deuxièmement, on a les analgésiques opioïdes encore appelés opiacés faibles notamment la codéine, le tramadol et la dihydrocodéine. Il faut les prendre avec les anti douleurs et anti-inflammatoires pour un meilleur effet. Les séniors ne doivent recourir à cette combinaison qu’en cas d’inefficacité des médicaments de la première catégorie. La dernière catégorie est aussi constituée d’opioïdes, mais plus puissante. On peut citer l’OxyContin.

Les solutions naturelles

Nombreux sont les séniors qui évitent les médicaments par peur des effets secondaires. Une des solutions qui ne nécessite pas de médication est la thérapie physique. On retrouve ici la kinésithérapie, le massage et l’ostéopathie, le yoga et l’acupuncture. Ces méthodes permettent au sénior de réduire sa douleur et leur faciliter la mobilité.

A découvrir également : Retrouver bien-être et vitalité grâce à la pratique régulière d'une activité physique pour les seniors

Par ailleurs, la thérapie cognitive aussi peut être d’une grande aide pour mieux soigner les douleurs des séniors. Il s’agit ici de faire hypnotiser les souffrants et d’inhiber mentalement la douleur une fois sa conscience pleine retrouvée. Enfin, comme solution non médicamenteuse, on a aussi la chirurgie et la neuro stimulation. Ce sont les moins recommandées ici.

Comment savoir si un sénior souffre de douleurs chroniques ?

Les personnes âgées pour la plupart souffrent de douleurs chroniques, mais peu l’avouent. Les raisons sont la peur des effets secondaires des médicaments. Parfois, elles le cachent aussi pour ne pas inquiéter leur progéniture. Pour savoir si elles souffrent, il faut tout d’abord vérifier si la démarche du sénior a changé. Ensuite, faire attention à l’expression de son visage. L’on peut aussi voir s’il a perdu l’appétit ou s’il y a eu un changement global.

Après le repérage des signes non verbaux, être à l’écoute des séniors est aussi important pour mieux les cerner. Parfois, ils n’arrivent juste pas à exprimer convenablement ce qu’ils ressentent. Procéder en leur demandant de décrire sur une échelle de 1 à 10 la douleur est un excellent moyen.

Partager :