Quel est le but d’un infirmier ?

1413
Partager :

L’infirmier est un professionnel de santé qui peut travailler au sein ou à l’extérieur de l’hôpital. En collaboration avec les soignants de son centre, il administre des soins pour prévenir, guérir ou pour améliorer l’état de santé des patients. Il a également plusieurs autres buts importants. Découvrez-les ici.

Prévenir

Lorsque l’infirmier est un salarier dans un centre hospitalier, le but de sa présence est de prévenir d’éventuels effets secondaires des prescriptions médicales. En effet, certains médicaments proposés aux malades peuvent provoquer des allergies aiguës. Pour cela, ce professionnel de la santé doit veiller à ce qu’il n’y ait pas de complications ou doit informer son supérieur si elles se présentent.

A lire en complément : Les conséquences néfastes du stress sur la santé mentale des travailleurs professionnels

Il n’administre pas un traitement à un patient. Celui-ci est plutôt assuré par son responsable médical hiérarchique. L’infirmier l’assiste uniquement et n’intervient que si les complications sont extrêmement graves et qu’aucune personne qualifiée n’est disponible.

Dans ces conditions, il peut administrer des soins bien adaptés. Pour le faire, il a tout de même besoin de l’autorisation du soignant. Il peut arriver qu’il agisse sans l’accord de son supérieur. Il doit avoir un niveau d’exercice donné et les compétences connues de tous. Il doit être également prêt à prendre ses responsabilités si son geste tourne mal.

A lire en complément : Quel produit nettoyant hospitalier utiliser pour assurer la sécurité des patients ?

Maintenir et surveiller l’état de santé d’un patient

L’infirmier a pour but de maintenir l’état de santé d’un patient. C’est un rôle qui lui est propre, car il peut le faire à son initiative personnelle. Il doit intervenir que si le malade est en perte d’autonomie pour respecter correctement les prescriptions du médecin.

Il doit alors, l’aider à :

  • prendre ses médicaments ;
  • faire les exercices recommandés ;
  • suivre le plan établi par le supérieur hiérarchique.

Il peut également proposer des soins palliatifs. En effet, avec sa proximité avec les patients, il peut déterminer exactement les besoins de ces derniers. Il le soumet au médecin qui évalue la situation afin de donner son autorisation. Cette intervention permet d’éviter que des complications se présentent ou une stagnation dans le traitement.

Éduquer le malade

Le but d’un infirmier est aussi d’éduquer le malade. En effet, sa formation lui permet de discuter aisément avec la personne alitée. Il parvient donc à trouver les mots justes pour amener ce dernier à respecter le plan de soins établi par le médecin.

Il explique également le fonctionnement et l’origine des maux dont souffre le patient. Sa mission est de lui faire comprendre qu’il doit adopter une vie saine. Pour cela, il propose des programmes diététiques et sportifs pour permettre au malade de rester en bonne santé.

Par ailleurs, l’infirmier a également pour objectif d’encadrer et de contrôler les soignants. En réalité, certains soins peuvent être confiés à des agents hospitaliers dans le cadre d’une collaboration. Alors, il doit veiller à ce que chacun d’eux remplisse convenablement sa mission.

Aider à la guérison d’un patient

Le but d’un infirmier est d’apporter son aide à la guérison d’un malade dont il a la charge. Il peut agir en toute indépendance. Dans ce cas, il doit impérativement effectuer un diagnostic. Il doit déterminer les besoins de son patient grâce à son sens d’analyse afin de mettre sur pied un plan de soins.

Cette compétence n’est valable que s’il n’est pas salarié dans un hôpital. Il peut aussi coordonner et dispenser des soins dans plusieurs structures comme les maisons de retraite, les centres de réadaptation, de santé de travail, etc.

Collaborer avec l’équipe médicale pour assurer des soins de qualité

L’infirmier est un acteur clé dans l’équipe médicale. Il collabore avec les médecins, les spécialistes et autres professionnels de la santé afin d’assurer des soins de qualité pour ses patients. Cette collaboration permet une meilleure coordination des soins et garantit une prise en charge optimale du patient.

L’infirmier doit être capable de communiquer efficacement avec les membres de l’équipe médicale tout en respectant leur expertise respective. Il peut ainsi faire remonter des informations importantes concernant l’état de santé du patient ou proposer des ajustements thérapeutiques nécessaires au traitement.

La communication entre les différents intervenants est cruciale pour éviter toute confusion et assurer la continuité des soins. Elle permet aussi à chaque professionnel impliqué dans le processus d’apporter son point de vue sur la situation clinique, ce qui peut contribuer à améliorer la qualité globale des soins prodigués.

Au-delà de cette collaboration interne, l’infirmier peut aussi travailler en étroite relation avec d’autres services tels que celui dédié aux assistantes sociales ou encore celui chargé du transport sanitaire pour faciliter le transfert du patient vers d’autres structures sanitaires si nécessaire. Les compétences collaboratives sont donc essentielles chez un infirmier.

Soutenir le patient et sa famille dans les moments difficiles

L’infirmier est aussi là pour soutenir le patient et sa famille dans les moments difficiles qu’ils traversent. Effectivement, la maladie peut avoir un impact considérable sur la vie quotidienne du patient ainsi que de ses proches.

C’est pourquoi l’infirmier doit être capable de faire preuve d’une grande empathie. Il doit savoir écouter activement le patient et sa famille afin de comprendre leurs préoccupations et leurs besoins. L’écoute attentive permet à l’infirmier d’adapter son approche en fonction des attentes du patient et de sa famille.

Il doit donc penser à bien la situation clinique tout en étant attentif aux besoins individuels du patient. Il doit donc pouvoir prendre en compte les aspects sociaux, psychologiques mais aussi culturels qui peuvent influencer le processus de guérison.

Dans certains cas, il peut être nécessaire pour l’infirmier d’orienter le patient ou sa famille vers des professionnels spécialisés tels que des psychologues ou encore des travailleurs sociaux. Cette prise en charge globale contribue à améliorer la qualité des soins prodigués tout en favorisant un climat propice à la guérison.

Dans certains cas particuliers comme celui où un enfant se trouve hospitalisé, il revient aussi au rôle de réconforter et de distraire ce dernier, mission importante dont fait preuve avec bienveillance chaque infirmière/infirmier auprès non seulement du petit malade mais aussi auprès de l’ensemble de ses visiteurs.

L’infirmier joue donc un rôle crucial dans le soutien du patient et de sa famille. Il doit être capable d’établir une relation basée sur la confiance et le respect mutuel, tout en faisant preuve d’empathie et d’une grande sensibilité aux besoins individuels des patients. Grâce à cette approche globale, l’infirmier contribue non seulement à améliorer la qualité des soins prodigués mais aussi au bien-être général du patient !

Partager :