Le sommeil : voici comment l’améliorer

201
Partager :

Bien dormir est vital pour le bon fonctionnement de notre organisme. Avec le sport et l’alimentation, le sommeil est la base pour avoir une bonne hygiène de vie. Nombreuses sont les personnes cependant à souffrir de troubles du sommeil ou à négliger le temps à se reposer. Des nuits sacrifiées conduisent pourtant à des symptômes assez importants. Dans cet article, nous vous donnons des conseils à appliquer pour avoir de meilleures habitudes liées à votre sommeil.

Avoir un rythme régulier

C’est en respectant des horaires de sommeil au quotidien que vous aurez un repos efficace. Ainsi, il faut autant que possible se coucher et se lever à la même heure chaque jour. De cette façon, votre cerveau prendra l’habitude d’un rythme et votre organisme se régularisera. Vous sentirez le soir plus facilement le moment de la fatigue et vous vous réveillerez plus en forme le matin. Votre repos aura été meilleur.

A lire également : Comment bien choisir son dentiste à La Défense ?

Limiter les écrans avant de dormir

Passer du temps devant la télé, son ordinateur ou son smartphone juste avant de se coucher n’est pas une bonne chose. La lumière dégagée par les écrans d’abord a tendance à nous tenir éveillé car la mélatonine (l’hormone du sommeil) normalement produite la nuit est là, réduite. Il est important de vous laisser au moins une heure sans écran avant de dormir afin de vous détendre et de préparer votre cerveau au repos.

Faut-il faire des siestes ?

Vous pouvez bien entendu faire une sieste dans la journée si vous en ressentez le besoin mais pas de n’importe quelle façon. Vous ne devez pas faire une sieste trop longue qui décalerait votre rythme et vous empêcherait de vous endormir correctement le soir. Une sieste est un moment de repos court, il ne faut pas tomber dans un sommeil profond. Une sieste d’une durée d’environ 15-20 minutes est l’idéal. Vous aurez un regain d’énergie, même si sur le moment cela ne semble pas évident et que votre lit vous appelle ardemment à rester !

A lire également : Le Reiki : c’est quoi et comment ça fonctionne ?

Si vous êtes insomniaque, il vaut mieux éviter de faire des siestes.

Bien se dépenser dans la journée

Si vous ne faites rien de vos journées, vous aurez plus de difficultés à vous endormir ou vous repousserez l’heure de vous coucher. C’est pourquoi il est conseillé de faire diverses activités dans sa journée. Même une petite marche de 5-10 minutes compte. Vous prenez au moins l’air si vous n’avez rien prévu dans votre journée.

Il est important aussi de réserver les activités tranquilles pour la fin de journée ou le soir. Votre session de ménage ou tout ce qui stimulera votre cerveau convient plutôt pour la journée. Cette attention portée sur le temps réservé à la dépense et à celui porté au repos est une aide pour bien dormir la nuit.

Avoir un bon lit pour un bon sommeil

C’est une chose qui est souvent négligée mais pourtant déterminante. Avoir une literie de qualité est primordial pour bien dormir. Effectivement avoir un bon lit est un investissement mais c’est une dépense sur le long terme qui aura un impact sur votre santé.

En plus d’avoir un bon matelas, adapté à votre morphologie et vos besoins, le choix des draps est aussi essentiel. On privilégie des draps en tissu agréable pour le corps. Les matières synthétiques sont à éviter alors le coton ou le lin sont par exemples plus sains.

Enfin, choisissez un bon oreiller pour que vos cervicales et votre tête soient dans les meilleures conditions pour se détendre.

L’atmosphère dans la chambre

Une chambre ne doit être ni trop fraîche, ni trop chauffée pour que l’on y dorme bien. Visez donc une température d’environ 18 ou 19°C dans votre chambre. C’est lorsque notre température corporelle diminue que l’on commence à s’endormir. Une pièce trop chauffée aura tendance à nous empêcher de dormir. Il vaut mieux dormir dans une chambre plus fraîche, en se protégeant avec des couvertures, que trop chaude.

N’oubliez pas d’aérer votre chambre régulièrement. Il convient d’évacuer ce qui pollue l’air afin que le cerveau s’oxygène mieux. Cela a un impact direct sur la qualité du sommeil.

 

Partager :