Sante365.org

365 jours de santé

Peau – Comment ça marche ?

May 7, 2014 by Posted in: L' anatomie du corps humain

Enveloppe résistante et imperméable, la peau est un organe qui recouvre en totalité la surface du corps humain. La dermatologie (du grec “derma” : peau) est la branche de la médecine qui s’occupe des maladies de la peau.

Qu’est-ce que c’est ?
La peau comporte deux faces, une face superficielle et une face profonde où aboutissent nerfs et vaisseaux. Plus ou moins épaisse selon les endroits (O,5mm à la paume des mains et 3mm à la plante des pieds), sa surface est fonction du poids et de la taille du sujet. Sa résistance à l’étirement est considérable.

La couleur de la peau est due à la répartition en surface de quatre composantes principales :

– La mélanine : pigment brun.

– Le carotène dont la couleur varie du jaune à l’orange.

– L’oxyhémoglobine : rouge.

– La carboxyhémoglobine : pourpre.

Cette couleur varie en fonction de la race et du sexe. L’absence complète de mélanine et de carotène caractérise l’albinisme.
La couleur de certaines parties de la peau peut en outre être influencée par des facteurs nutritionnels, génétiques ou d’environnement (ensoleillement par exemple).

Comment ça marche ?

La partie profonde de la peau est appelée derme. La partie superficielle, l’épiderme. Le derme soutient l’épiderme.

Le derme est un tissu conjonctif richement innervé et vascularisé. C’est lui qui assure à la peau sa solidité et sa nutrition. C’est dans le derme que se trouvent :

– Les follicules pileux qui contiennent les racines des poils et des cheveux et dans lesquels s’ouvrent les glandes sébacées. Ces dernières produisent le sébum qui assouplit la couche cornée.

– Les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur. La sueur parvient à la surface de la peau par de petits conduits.

– Des terminaisons nerveuses qui permettent la transmission au cerveau des perceptions du toucher (forme, pression, température).

L’épiderme est constitué de cinq fines couches. La plus superficielle, celle que l’on voit, se nomme couche cornée. L’épiderme est nourri par les vaisseaux du derme et innervé par des filets dermiques superficiels.

C’est la sécrétion sudorale (sueur) qui assure l’humidité de l’épiderme et les sécrétions sébacées (sébum) qui assurent sa lubrification. Indispensables, ces sécrétions assurent la souplesse de la peau. Leur excès ou leur insuffisance conduisent à des désordres : peaux sèches ou grasses, séborrhées,acné .
Avec l’âge, l’épiderme s’amincit et devient presque transparent.
A quoi ça sert ?

La peau est une véritable barrière protectrice :

– Contre les germes (virus et bactéries).

– Contre la chaleur grâce à la sueur qui régule par son évaporation la dépense thermique.

– Contre le froid.

De par son élasticité et sa solidité, la peau résiste aussi à certains traumatismes, à la pénétration de poisons et de parasites.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

2 × 2 =

%d bloggers like this: